Les contre-indications

De manière générale, le massage est contre-indiqué si vous présentez l'un de ces troubles :

  • inflammation (de la peau ou des articulations)

  • dermatoses ou éruptions cutanées

  • tuméfaction

  • ecchymoses

  • entorses

  • déchirures musculaires ou ligamentaires

  • fractures tisseuses

  • brûlures et varices

  • forte fièvre

  • infection bactérienne ou virale

  • plaies ou cicatrices récentes

  • fibrome ou tumeur

  • phlébites

  • problèmes cardiaques ...

De plus, il n’est pas conseillé de recevoir un massage à la suite d’une intervention chirurgicale récente (moins de trois mois). En cas de doute, il vous sera demandé l'autorisation de votre médecin.

  • s-facebook